BleamCard : la première carte de visite en réalité augmentée

BleamCard : la première carte de visite en réalité augmentée

Article publié sur le site influencia.net – le 23 avril 2014

 

Pour les business man, la carte de visite est ce que le revolver est au Cow-boy : indispensable. Dégainé à la moindre occasion, le petit format est en train de vivre une vraie révolution. En créant une carte interactive, Ubleam réenchante la notion de contact à travers une expérience 2.0.
La question mérite d’être posée. Que devient la carte de visite une fois échangée ? Rejoint-elle un tiroir obscur pour ne plus jamais en sortir ?

 

Pour éviter pareille mésaventure, Ubleam transforme la carte en support de communication design et performant, offrant une expérience riche en réalité augmenté sur mobile. Avec la possibilité d’intégrer un site web, son LinkedIn, un Slideshow et de multiples informations… la BleamCard permet de mettre en avant ses compétences avec originalité. Si la notion de contact et d’échange physique est primordiale, apporter une nouvelle approche relationnelle attire toujours la curiosité : “Nous voulons garder l’expérience physique et l’améliorer grâce à la voix du digital. La réalité augmentée est la meilleure solution pour combiner les deux”, confirme Samuel Boury, co-fondateur de la start-up. Car il ne faut surtout pas perdre une occasion d’utiliser son smartphone, la première carte de visite en réalité augmentée sera un parfait alibi.

 

Grâce au Bleam, “logo intelligent et interactif”, comme le souligne Samuel Boury, c’est le code génétique de la personne qui est dévoilé. Disponible sur l’Apple Store et Google Play, il suffit de scanner le logo pour accéder à toutes les informations. Présentée en décembre lors de LeWeb13, la BleamCard connaît une nouvelle étape dans son développement. En lançant une campagne de crowdfunding sur Indiegogo, Ubleam souhaite récolter au minimum 50 000 euros pour accélérer la commercialisation. En supportant cette initiative, il se pourrait que votre carte de visite ne tombe plus jamais dans l’oubli.

Leave a Reply