Camif, pure player du web relance un catalogue papier connecté

Camif, pure player du web relance un catalogue papier connecté

La Camif a mis au point un catalogue papier a mi-chemin entre le magazine et le catalogue standard. Un quart de la pagination offre du contenu avec des zooms sur les fabricants, des reportages… et du made in France. Ce catalogue connecté entend développer les achats print to web.

 

Un catalogue de la Camif ? On pensait que ce genre de choses était du passé tant l’entreprise a été radicalement transformée depuis sa reprise en 2009. Depuis cette période, 100% des ventes sont désormais réalisées via internet. Mais en janvier, un catalogue d’un genre un peu particulier va être envoyé auprès de 125 000 clients.

 

 

000109037_5

 

A mi-chemin entre un magazine et un catalogue de vente, ce support ‘’va permettre de prendre le temps d’acheter, de consulter des informations sur les fabricants’’ nous indique Anne Breuille, directrice marketing de Camif.fr. « Cela va à l’encontre de toujours plus de rapidité, de plus de vitesse. Un quart des 108 pages est consacré à du contenu, pour raconter des histoires  d’entreprises, de fournisseurs, des doubles pages de reportages » poursuit t-elle.

Orientée vers des produits durables et made in France (qui représentent les deux tiers des ventes), la Camif veut montrer sa différence. La première page du catalogue est d’ailleurs assez parlante : pas de photo de produits, mais quelques phrases qui résument le positionnement du site de vente d’ameublement et de décoration : ‘’Vivre heureux – acheter made in France – respecter la nature – être responsable ».

Avec ce style graphique très magazine, le catalogue à de fortes chances d’être conservé par les clients, qui pourront le feuilleter tranquillement. Concentré sur l’offre meuble et canapé, il est destiné à améliorer le taux de conversion sur ces catégories. Car oui, ce « magalogue » est -tout de même- destiné à générer des ventes !

Et il se présente comme connecté : Overlay, une application mobile à télécharger sur mobile ou tablette permet de reconnaitre directement les images et les articles du catalogue. Elle renvoie vers la page internet correspondante, pour procéder à l’achat. Présentée comme un « shazam du meuble », cette application est complétée par des QR Codes, qui une fois flashés renvoient vers des informations et vidéos sur la fabrication des produits, par des industriels tricolores.

‘’C’est un catalogue tourné vers le CQFD : le choix, la qualité, le fabriqué en France, et le durable’’ résume Anne Breuillé. Depuis la reprise et la relance de la Camif (devenue Camif.fr), une partie de la nouvelle clientèle avait manifesté son envie d’avoir un support physique entre les mains. Le désir est devenu réalité, et le catalogue peut se commander gratuitement sur le site.

 

Source : LSA  publié par Morgan Leclerc

Leave a Reply