La Marque B2B à l’heure digitale

La Marque B2B à l’heure digitale

Article publié sur le site influencia.net – le 12 février 2014

 

Dans le B2B, on est sérieux (combien de visuels avec des mains qui se serrent ?), on argumente (combien de communication avec des bullet-points ?), et le digital permet de générer des leads ou de monter des campagnes d’automation marketing. Mais une approche utilitaire du digital est loin d’être suffisante. Arrêtons de considérer l’acheteur B2B comme un être uniquement rationnel. Longtemps, l’homme a été effacé derrière la fonction. On s’est contenté de répondre aux besoins primaires de la pyramide de Maslow (besoins physiologiques et de sécurité) avec une réponse produit. Envisageons une relation P2P, people2people, et l’on découvre que la Marque B2B apporte une réponse au haut de la pyramide (besoins d’appartenance, estime, voire accomplissement). Dans le contexte actuel de concurrence et de maturité digitale, les entreprises qui s’en sortiront sont celles qui auront fait un travail de fond sur leur marque B2B. La « Marque B2B » existe si, et seulement si, elle exprime une mission, une croisade, si elle est porteuse de valeurs donnant du sens, si elle propose une expérience. Dans ce cas, elle devient un véritable atout pour créer des liens durables avec ses publics.

 

Pour lire l’intégralité de l’article, cliquez ici

Leave a Reply